Le suaire de Turin: six siècles d'escroquerie



Le suaire de Turin est un morceau de lin de 4.30m sur 1.10m qui passa pour détenir la trace du christ suite à sa crucifixion. Cette croyance remonte au milieu du XIVème siècle où il était conservé près de Troyes donnant lieu à des expositions et des pèlerinages. Après divers changements de propriétaires il est entreposé dans la chapelle royale de Turin en 1694. Deux siècles plus tard, une photographie du tissu est prise et le négatif révèle un luxe de détails insoupçonnés (voir la photographie sur le site du Cercle Zététique). L'imagination a alors pu entrer dans un délire encore plus intense puisque apparaissait entièrement un corps d'homme ressemblant à celui du christ (ou plus exactement à l'idée que l'on s'en fait!).

En 1978, les analyses du tissu par Walter McCrone ont mis en évidence des pigments à base d'oxyde de fer établissant qu'il ne s'agit en fait que du travail d'un artiste particulièrement habile. En effet, la technique consiste à appliquer sur un corps un tissu mouillé que l'on frotte avec divers pigments. Ce procédé est connu depuis le XIIème siècle.

Le coup d'arrêt définitif à cette mascarade fut porté par la datation au carbone 14 en 1988. Trois laboratoires se sont vus confier des échantillons du «suaire» et le verdict fut implacable en donnant comme résultat la période 1260 à 1390.

source: Le paranormal, Henri Broch, Points Seuil, 1989

Pour plus d'informations voir Le Cercle Zététique.



Mais l'Eglise reste très attachée à ses vieux réflexes superstitieux et préfère oublier ces résultats pour continuer à cultiver l'illusion d'un torchon âgé de deux millénaires.

On peut ainsi en voir des reproductions dans plusieurs églises à Paris (le torchon de Turin ou uniquement l'impression de la tête sur un linge):
- Eglise Saint Germain l'Auxerrois, place du Louvre, 1er arrondissement (photo)
- Basilique Notre Dame des Victoires, place des Petits Pères, 2ème arrondissement
- Eglise Notre Dame de Bonne Nouvelle, rue de la Lune, 2ème arrondissement
- Eglise Saint Denys du Saint Sacrement, 68 bis rue de Turenne, 3ème arrondissement (photo)
- Eglise Sainte Elisabeth, rue du Temple, 3ème arrondissement
- Eglise Saint Louis en l'Île, rue Saint Louis en l'Île, 4ème arrondissement
- Saint Nicolas du Chardonnet, 23 rue des Bernardins, 5ème arrondissement
- Eglise Saint Julien le Pauvre, rue Saint Julien le Pauvre, 5ème arrondissement
- Eglise Saint Sulpice, place Saint Sulpice, 6èmearrondissement (photo)
- Eglise Saint Joseph des Carmes, 72, rue de Vaugirard, 6èmearrondissement
- Eglise Saint Vincent de Paul, rue de Sèvres, 6èmearrondissement
- Eglise Saint Louis des Invalides, 7èmearrondissement
- Eglise Sainte Marguerite, rue Saint Bernard, 11ème arrondissement
- Basilique Notre Dame du Perpétuel Secours, 11ème arrondissement
- Eglise Saint Pierre de Montrouge, place Victor et Hélène Basch, 14ème arrondissement
- Eglise Saint Léon, place Dupleix, 15ème arrondissement
- Eglise Sainte Thérèse, rue La Fontaine, 16ème arrondissement
- Eglise Notre Dame d’Auteuil, place de l’Église d’Auteuil, 16ème arrondissement
- Eglise Saint François de Salles, rue Brémontier, 17ème arrondissement
- Basilique du Sacré Cœur, rue du Chevalier de la Barre, 18ème arrondissement:

1) derrière le chœur une peinture de petites dimensions montre JC cloué sur sa croix, il admire son propre portrait imprimé par l'opération du Saint Esprit sur un linge
2) une reproduction du torchon de Turin, comprenant uniquement la tête, est exposée pas très loin de là

ainsi que des images plus anciennes dans les musées:

- Musée National du Moyen Age, Paris:
1) salle 2: un retable de la Passion (début XVIème siècle) montre une représentation du suaire (tête de JC uniquement) tenu par deux anges
2) salle 10: un linge comportant la tête de JC est représenté sur le panneau de la messe de Saint Grégoire, un des sept tableaux du retable du Maître de Riofrio (Castille, début XVIème siècle).

- Musée du Louvre, Paris:
1) un linge comportant la tête de JC est représenté dans le tableau "Sainte Véronique" attribué à Lorenzo Costa (Italie, vers 1508).

- Musée d'art ancien, Bruxelles:
1) salle 11: un tableau du Maître de Flemalle (vers 1375 - 1444) intitulé "La messe de Saint Grégoire" comporte un linge avec la tête de JC
2) salle 19: la messe de Saint Grégoire est de nouveau le sujet traité, avec une représentation de la tête de JC sur un linge, dans un tableau du Maître de la parenté de la Vierge (fin 15ème - début 16ème)
3) salle 20: un tableau d'Otto Vaenius (1556 - 1629), "La rencontre du Christ et de Véronique", montre cette fois la tête de JC et la couronne d'épine sur le suaire
4) salle 24: dans un triptyque de Jan Mostaert (vers 1475 - 1555/6) le suaire avec la tête de JC est figuré au dos du volet gauche.



    Contact