Islam : le grand reniement de la Libre Pensée





Avec les affaires de crèches dans des lieux publics, la Libre Pensée a connu une célébrité inhabituelle. L'installation de crèches de Noël dans des mairies étant contraire à la séparation des Églises et de l'État, la Libre Pensée est dans son rôle en réclamant leur disparition. Toujours vigilante sur l'intrusion du catholicisme dans les affaires publiques et son financement par de l'argent public, la LP est beaucoup moins regardante sur l'islam où sa timidité confine quasiment au mutisme pour culminer dans l'ahurissant refus à appeler à la manifestation pour Charlie Hebdo du 11 janvier 2015.

La situation défie la logique : comment peut-on se présenter comme la meilleure association de défense de la laïcité et de résistance aux religions et, en même temps, n'adresser ses flèches qu'à l'Église catholique ? Pour la LP, l'islam serait la religion du pauvre, de l'opprimé, et sa dénonciation comme sa moquerie obéiraient à des motivations racistes. En d'autres termes, c'est nier qu'il soit naturel que les opinions et pratiques des musulmans tombent sous le feu de la critique et de la satire, comme pour n'importe quel autre système de croyances. Abritée derrière cette défense paradoxale, la Fédération Nationale de la Libre Pensée s'est opposée, depuis une dizaine d'années, à toutes les mesures qui visent à contraindre l'islam, et ses adeptes les plus obscurantistes, à respecter les principes de la laïcité.

1. Opposition aux signes religieux à l'école et à la loi du 15 mars 2004 qui les interdit

La LP "considère que le principe de laïcité, symbole et garantie de la liberté absolue de conscience est gravement mis à mal par la loi du 15 mars 2004"1, alors que l'application de la circulaire de Jean Zay, réclamée par la LP, aurait eu exactement le même effet. Dix ans après, la loi est un succès remarquable dans son efficacité.

2. Les menaces reçues par Robert Redeker

Après les menaces de mort pour blasphème émises contre Robert Redeker en 2006, la LP diffuse un exemple typique de communiqué du style "Oui mais..." dans lequel, après avoir expédié sa condamnation des menaces en quelques lignes, elle accumule les reproches à l'encontre de l'enseignant2. Son texte est aussi publié par les nouveaux amis de oumma.com3.

3. Contre la loi anti-burka

Alors que la LP s'est toujours gaussée des curés en soutane, elle s'oppose à la loi interdisant le port de la burka et du niqab dans l'espace public. Le congrès national de Peisey-Nancroix (août 2009) valide cette décision à l'unanimité4, signe de l'absence totale de débat contradictoire au sein de l'organisation.

4. Contre la laïcité dans les crèches privées, les centres de loisirs et chez les assistantes maternelles

En pratique, la LP est favorable au droit des accompagnatrices musulmanes de sortie scolaire à porter un voile5. C'est évidemment avec gourmandise que son communiqué a été reproduit sur le site de l'association musulmane Mamans Toutes Egales6.

5. Demande de repas convenables pour le judaïsme et l'islam

Sortie de nulle part, une étonnante revendication "Pour le droit de manger librement" est apparue dans le n° 570 de La Raison (avril 2012), le mensuel de la Libre Pensée. Une périphrase est assurément moins choquante que la demande, plus franche, de repas convenables pour les adeptes de certains monothéismes. Le fait que cette revendication n'ait jamais été exprimée auparavant montre bien que le déclencheur en a été les exigences de certains musulmans même si, officiellement, cela concerne autant le judaïsme que l'islam. Le faux-nez du respect des spécificités alimentaires des végétariens et végétaliens ne trompe personne.

6. L'affaire Baby Loup

La LP a manifesté une hargne constante contre la crèche Baby-Loup de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines) où une salariée a dû être licenciée pour avoir refusé d'enlever son voile sur son lieu de travail :
- après l'arrêt de la Cour de Cassation7, 8 ;
- après la décision de la Cour d’Appel de Paris9 ;
- après une nouvelle décision de la Cour de Cassation10 ;
- à propos d'un appel paru dans Marianne11.

7. Contre l'application de la laïcité dans les entreprises privées

La LP s'est élevée contre la signature d'une charte de la laïcité dans l'entreprise Paprec12 au prétexte que, comme il s'agit d'une entreprise capitaliste, ses initiatives sont nécessairement à rejeter. La Libre Pensée est insensible au besoin de protéger le secteur privé des intrusions religieuses.

8. Refus d'appeler à manifester pour Charlie Hebdo le 11 janvier 2015

Suite à l'attaque contre l'hebdomadaire satirique, la LP s'est déclarée "horrifiée"13, naturellement, mais n'a pas appelé à participer à l'immense manifestation du dimanche. Sur Twitter, elle a même présenté le dessinateur Luz comme faisant partie des "donneurs de leçons"14.

Quelques jours après, incapable d'agir comme une vraie organisation antireligieuse aurait dû le faire en ces circonstances, elle tente d'évacuer son malaise en reprenant le cours routinier de ses actions et appelle à une manifestation le 5 décembre 2015 contre la loi Debré sur le financement public de l'école privée15. La cause est juste et nécessaire, bien sûr, mais il n'y a rien de moins mobilisateur pour un public non spécialiste qu'une loi cléricale connue uniquement des vieux routiers de la laïcité que sont les membres du politburo de la rue des Fossés-Saint-Jacques. Une loi de 1959 vaut mieux que dix-sept personnes massacrées à la kalachnikov par trois barbares pour se décider à descendre dans la rue. Car l'objectif de ce genre d'action est, précisément, de rester entre soi, les plus purs des purs, les seuls et vrais défenseurs de la laïcité. Il y a, dans cet isolement, des lambeaux de l'avant-gardisme trotskyste qui se voyait comme le dernier rempart contre le fascisme et exigeait que tout le monde se range derrière lui.

De plus, signe de son egocentrisme, la LP n'a rien trouvé de mieux, le 12 janvier, que de diffuser une page de l'hebdomadaire16 où elle avait été citée (à l'occasion d'un rassemblement de Civitas devant ses locaux), tout en réalisant un véritable miracle dans le texte de son communiqué : elle parvient à y affirmer sa "solidarité internationale" envers les victimes sans avoir appelé à participer à la manifestation du dimanche ! Même chose le 14 février où elle parodie la fameuse Une de Charlie Hebdo "C'est dur d'être aimé par des cons"17 sans, bien sûr, viser l'islam mais en se désignant plutôt comme la victime de Civitas18 (le même dessin apparaît en Une du numéro de mars de La Raison19). Et c'est un dessin de Cabu qui fait la Une du numéro de février de La Raison20. La LP utilise donc de façon répétée Charlie Hebdo pour son propre bénéfice sans jamais lui témoigner son soutien en retour. Ingratitude et récupération consternantes.

9. Invitation de l'ancien président du CFCM à un colloque sur la laïcité

Le 21 mars 2015, la LP coorganisera un colloque à Paris sur la laïcité et on pourra y écouter un étonnant invité21 : Mohammed Moussaoui, ancien président du très antilaïque Conseil Français du Culte Musulman.

10. Dans La Raison les articles sur l'islam sont rares

Quand l'islam est évoqué dans la revue de la Libre Pensée, c'est presque toujours pour s'élever contre une dérive prétendument raciste de la laïcité. Mais, parfois, le reniement de la LP peut aller jusqu'à verser dans l'apologétique : dans le numéro de novembre 2013 de La Raison, Christian Eyschen n'hésite pas à célébrer avec un enthousiasme sincère la présence musulmane en Espagne à l'époque d'Al Andalus. Dans un compte rendu de lecture d'un ouvrage sur le sujet, il multiplie les louanges sur l'islam en l'affublant des plus belles vertus. Que les adhérents de la LP, qu'on évitera de qualifier de libres penseurs, acceptent placidement ce genre de compromission en dit long sur leur atonie.


Autrefois formidable moteur sous la Troisième République, il y a bien longtemps que la LP n'incarne plus la moindre innovation et se contente de ses revendications habituelles : retrait de lois antilaïques22, réhabilitations des mutins de 1917, etc. Tout ceci est nécessaire, bien entendu, mais, par son déni obstiné sur l'islam, la LP est devenue une organisation incapable de réactualiser ses combats, de tenir compte de l'émergence de nouveaux cléricalismes, de prendre la mesure de l'évolution de la société. La réalité est niée pour lui préférer le confort de la ligne unique, tous rangés derrière les communiqués de l'organisation.

En conséquence, la Libre Pensée refuse de voir la véritable situation de certains quartiers parmi les plus pauvres qui sont soumis à l'omniprésence de l'islam. Peut-être faudrait-il que les membres de la Commission Administrative Nationale quittent leur Vème arrondissement parisien pour se porter en délégation à l'heure de la prière à Barbès, à Belleville, au congrès annuel de l'UOIF au Bourget, qu'ils s'inquiètent du développement des commerces halal au détriment des autres, et de l'imposition d'une norme obscurantiste en période de Ramadan.


Notes :
1. Congrès de Toulouse, juillet 2004
2. A propos de l’affaire Redeker, 3 octobre 2006
3. A propos de l’affaire Redeker, oumma.com, 3 octobre 2006
4. Libre Pensée, Congrès national, 24-26 août 2009, motion n° 11 : À propos des vêtements religieux dans la vie privée
5. Communiqué commun de la Ligue des Droits de l’Homme et de la Fédération nationale de la Libre Pensée, 27 janvier 2012
6. La Ligue des Droits de l’Homme, la Fédération nationale de la Libre Pensée et la Ligue de l’Enseignement dénoncent une atteinte à la liberté de conscience, 31 janvier 2012
7. Baby Loup : déclaration de la Fédération nationale de la Libre Pensée, de la Ligue de l’enseignement et de la Ligue des droits de l’Homme, 2 avril 2013
8. Affaire de la crèche Baby Loup : Quand Jupiter rend fous ceux qu’il veut perdre !, 8 avril 2013
9. À propos de la décision de la Cour d’Appel de Paris sur l’affaire Baby Loup : une nouvelle péripétie qui en appelle bien d’autres, 3 décembre 2013
10. Affaire Baby-Loup et Liberté de conscience des salariés : La Cour de cassation confirme le droit applicable, 27 juin 2014
11. Baby-Loup-Garou à propos de l’appel de l’hebdomadaire Marianne, ’Laïcité : il est temps de se ressaisir !’, 16 juillet 2014
12. Les « valeurs laïques » comme moyen d’augmenter sa fortune : le cas Petithuguenin , 17 février 2014
13. Communiqué de l’Association Internationale de la Libre Pensée, 7 janvier 2015
14. Twitter, 12 janvier 2015
15. Twitter, 18 janvier 2015
16. Une véritable solidarité internationale de la Libre Pensée, 12 janvier 2015
17. Charlie Hebdo, 8 février 2006
18. Twitter, 14 février 2015
19. La Raison, mars 2015
20. La Raison, février 2015
21. Programme du colloque Laïcité et libertés publiques, 20 janvier 2015
22. Congrès national de la Libre Pensée, 24-26 août 2009




7 mars 2015

    Contact