Science et foi

Auguste Blanqui

L'idée libre 1925





Un curé téméraire ayant cru voir dans l'astronomie la réponse aux absurdités présentes dans les Evangiles, Auguste Blanqui se fait un plaisir de noter avec malice les errements de l'Eglise qui hésite entre la condamnation de la raison et son utilisation pour sauver sa propre boutique. Dans ce petit opuscule, Blanqui ironise sur ce pauvre prêtre qui jubile de la découverte des galaxies spirales ("les étoiles tomberont" disent les Evangiles) et qui s'enthousiasme pour le christianisme vu comme une branche fertile de la psychologie et de la physiologie (la "science chrétienne" au secours de la résurrection que Blanqui présente comme "l'infusion de Jésus Christ dans la médecine"...). A ces élucubrations, Blanqui oppose quelques principes élémentaires d'astronomie et de mécanique avec le transfert de chaleur associé à toute action mécanique.

Ecrit en 1865, ce texte de 13 pages a été republié en 1925 par L'idée libre et il est téléchargeable gratuitement sur le site de la Bibliothèque Nationale de France (800 Ko).


Mars 2005

    Contact